Problème N° 1

 L’accueil Qualité et Sécurité se résume à une présentation rébarbative des principales règles.

 Sous forme de slides (avec le fameux Mr. Pose, le bonhomme blanc), la présentation est souvent formelle, pleine de termes techniques donc… pas très attrayante. Et elle présente des règles, des contraintes, des obligations. Le salarié voit son enthousiasme s’évanouir et aura d’emblée une image négative de la qualité ou de la sécurité.

Problème N° 2

L’accueil n’a pas lieu le premier jour mais lors de cessions hebdo ou mensuelles.

Pourquoi est-ce un problème ? Parce que ce qui sera dit à une nouvelle recrue le premier jour aura infiniment plus d’impact que ce qui lui sera communiqué les jours et semaines suivants. Laisser le salarié rejoindre son poste sans formation c’est prendre le risque qu’il ne dispose pas de l’information nécessaire pour se protéger des risques.

Solution : Créer un accueil Q&HSE efficace

La solution idéale consiste à optimiser le moment de l’arrivée de la nouvelle recrue par une démarche novatrice et dynamique.

Principe N° 1 : l’effet découverte

Pour un nouvel arrivant la première journée est un événement. Il arrive dans l’entreprise excité, curieux et parfois inquiet. Donc avide d’informations qui lui permettront de savoir « où il est tombé ». Il est donc captif, attentif et dans les meilleures dispositions pour recevoir et retenir les messages importants. Et tout ce qu’il verra et apprendra durant cette phase de découverte, toutes ses perceptions, deviendront des vérités qu’il cherchera ensuite à confirmer.

D’ailleurs dès le premier soir, en rentrant chez lui, il sera pressé de faire un compte-rendu détaillé de tout ce qu’il aura retenu.

Principe N° 2 : l’effet Waouw !

Faire une présentation dynamique et positive de la qualité et de la sécurité, en utilisant des moyens d’aujourd’hui tels que la vidéo, l’interactivité, les jeux, etc. permettra de capter et maintenir l’attention, d’intéresser au sujet et donc de faire passer les messages plus efficacement. Et, cerise sur le gâteau, de donner une image positive de ces sujets !

Principe N°3 : l’effet valorisation pédagogique

Construire un scénario pédagogique est un atout essentiel à une démarche d’intégration. En présentant chaque élément selon une approche intéressante, didactique, vous valoriserez les participants. Découvrir et apprendre sur un mode dynamique permet aux nouvelles recrues de se sentir considérées.  On ne leur demande pas de seulement de retenir et appliquer les règles mais de les comprendre pour les appliquer.

Cas concrets réalisés par A Capella

accueilnx02.jpgCas N° 1 : la vidéo interactive au poste d’accueil

Nous avons créé pour une entreprise du secteur pharmaceutique un accueil vidéo interactif. Le salarié, en arrivant se voit remettre une tablette numérique. Pour susciter une attention maximale, on l’informe qu’il va visionner un film et devra répondre ensuite correctement aux questions pour avoir accès au site. 
Il entre son nom, son service puis visionne 
trois modules : 
1/ La présentation de l’entreprise, ses valeurs, ses activités 
2/ La politique qualité et principales règles
3/ La politique sécurité et principales règles.
Il doit ensuite répondre à un questionnaire interactif. L’objectif n’étant pas de le piéger mais plutôt de l’amener à retenir les messages essentiels, à chaque erreur il est automatiquement renvoyé à la séquence du film comportant la bonne réponse.
Une fois le test terminé un email part automatiquement vers son chef de service et vers les responsables qualité et sécurité qui sauront quelles questions ont dû être revues.
Le tout… en moins d’une heure.

accueilnx03.jpgCas N° 2 : le kit accueil pour formation

Pour cette entreprise du secteur de l’aéronautique nous avons créé des outils dynamiques visant à faire des deux heures de formations à la qualité et à la sécurité des sujets passionnants.
1/ Une animation vidéo présentant la démarche
2/ Un Powerpoint présentant les principales règles
3/ Un quiz sur ordinateur et un jeu de plateau quand les ordinateurs ne sont pas disponibles
4/ Un document ludique comportant des cartes avec questions / réponses remis à l’issue de la formation.
Ces deux exemples ne sont pas exhaustifs mais illustrent notre propos : il est essentiel de faire de la première approche de la qualité et de la sécurité un enjeu fort et une démarche positive.